Un regard sur l’artiste en confinement #2 : L’Outsider

Après ses réalisations dans l’univers de l’art urbain, c’est vers l’abstraction typographique que L’Outsider a orienté son travail. En atelier, il a conservé du graffiti une gestuelle créatrice fulgurante et compulsive, démultipliant les possibles d’une esthétique de la lettre, qui reste la matrice de l’œuvre.
Aujourd’hui, c’est une terre rurale de Bretagne où il s’est installé depuis quelques années qui constitue le décor de cette mise en suspens qui le confronte à une temporalité inexplorée. L’Outsider nous envoie une photographie de son atelier dans les dépendances du corps de ferme où il vit, qui est devenu l’abri de la récolte artistique.