• Accueil
  • Artistes
  • Expositions
  • À Propos
  • Instagram
Steph Cop

Depuis qu’il est installé au plus profond du Morvan, Steph Cop a fait du chemin, arpentant sans relâche les forêts des noires montagnes à la recherche de ces arbres tombés que d’aucuns destinent habituellement à l’âtre domestique mais du coeur desquels il révèle, dans le claquement des chaînes de ses tronçonneuses, le Wooden Aro, l’incarnation constamment réinventée de ses émotions.

Steph Cop n’est pas prêt d’aboutir tant il lui faut toujours aller plus loin, plus haut, recourir constamment à des techniques ou à des bois nouveaux, du Shou-sugi-ban japonais au cèdre de l’Atlas, quand il ne s’agit pas de dompter le bronze ou le marbre de carrare.

L’étude occupe une place particulière dans le travail du sculpteur contemporain, qui taille à la gouge et au couteau des maquettes de quelques centimètres ou use ses pastels contre le métal et le papier.