• Accueil
  • Artistes
  • Expositions
  • À Propos
  • Instagram
Jacques Monory
Jacques Monory

Jacques Monory est né à Paris le 25 juin 1934, et décédé dans la même ville, le 17 octobre 2018. Il commence sa carrière dans l’art en suivant une formation de graphiste, peintre, fresquiste et décorateur dans une école d’arts appliqués. Suite à ses études, il travaille pendant 10 ans chez l’éditeur d’art Robert Delpire : il est alors confronté aux mondes de la direction artistique et des documents photographiques. Ces-derniers l’influenceront largement sur sa pratique plastique.

Il développe ainsi la « vision Monory », composée d’images réelles issues d’une culture moderne et cinématographique, rythmées, pour la plupart, de violences en tout genre. Par cette vision, Jacques Monory ouvre une nouvelle dimension de la narration, à l’aube des années 1960, où le mouvement de la Figuration Narrative émerge. En 1962, il devient alors l’un des membres actifs de ce mouvement qui prône, entre autres, la représentation de l’actualité.

Le style figuratif de Jacques Monory est marginal : à travers ses scènes monochromes de faits divers, de mort, de catastrophes, il exprime la folie du monde, à sa façon. Monory mélange harmonieusement plusieurs catégories d’art dans son travail : les accidents de cadrage découlent de sa connaissance dans les domaines de la photographie et du cinéma, ses monochromes souvent bleus, roses ou jaunes, résultent de son talent de peintre. Ainsi, ce mélange de procédés apporte froideur et force de réalité à ses productions, révélant son imagination obsessive. Les œuvres de Monory sont non seulement des toiles, mais également un film à elles-seules : elles ouvrent des fenêtres sur des scènes de crime et de faits divers entre autres ; elles sont des allégories du monde contemporain.

Découvrez les œuvres de Jacques Monory