HERVÉ TÉLÉMAQUE
HERVÉ TÉLÉMAQUE

Après avoir quitté Haïti pour New York en 1957 et étudié à l’Art Student’s League jusqu’en 1960, Hervé Télémaque arrive en France en 1961 et s’installe à Paris. Il rencontre André Breton et participe aux dernières pages du surréalisme.

Véritable artiste pop de 1963 à 1968, Hervé Télémaque influence toute une génération d’artistes que l’on regroupe sous le terme de Figuration Narrative.

L’artiste entend composer son propre vocabulaire plastique. Dans ses tableaux se retrouvent des objets usuels tels que les cannes blanches, les chaussures de tennis ou les tentes de camping. 

Après une longue période où il pratique exclusivement le collage et l’assemblage, Hervé Télémaque revient au cours des années 80 à la peinture et au dessin. Dans le tableau comme dans la sculpture, il s’agit pour l’artiste de rendre surprenants les choses ou les objets banals, d’ouvrir des possibilités de sens multiples à des icônes à l’origine univoques.

À partir des années 90, Hervé Télémaque continue ses recherches et réalise des dessins au fusain et d’étonnants bas-reliefs où la scie-sauteuse remplace le crayon. Marqué sans doute par le souvenir du Vaudou, l’artiste pratique sa propre magie, mélangeant du marc de café aux pigments de couleurs pour leur donner une lourdeur sensuelle.

L’oeuvre d’Hervé Télémaque reste originale par ses racines historiques, son métissage, son renouvellement permanent.

Découvrez les œuvres de HERVÉ TÉLÉMAQUE
Ouvrir un chat
Besoin d'aide ?
Bonjour, comment pouvons-nous vous aider ?