• Accueil
  • Artistes
  • Expositions
  • Leasing
  • À Propos
  • Instagram
  • Blog
  • Presse

MEHDI CIBILLE AKA LE MODULE DE ZEER : DE L’ART POUR DÉJOUER LA FUREUR DES ENGRENAGES

Le Module de Zeer, graphisme expansé qui est la matière et la matrice de l’œuvre de Medhi Cibille, artiste plasticien venu de l’art urbain, porte une frénésie qui prend un relief particulier dans cette période où nous prenons la mesure, avec grand fracas, de la fuite en avant incontrôlable qui nous menait. 
Le Module qui se duplique et se diffuse sur les surfaces et les supports évoque une réplication cellulaire, une prolifération neuronale, un mouvement qui nous dépasse, une mécanique implacable qui nous échappe. Rencontrer l’œuvre de Medhi Cibille, c’est éprouver avec une extraordinaire intensité ce rouage addictif qui nous « occupe » littéralement, qui nous dévore. Il en était ainsi de l’agitation du monde jusqu’à ce printemps 2020 et l’arrêt brutal de cette marche fébrile. 
Comme s’il était aux prises avec la cinétique de son œuvre, Medhi Cibille est resté porté par son élan créatif avant qu’une décélération s’amorce, avec le décalage de ce temps d’inertie. L’artiste est rattrapé par la sidération, face à un réel récalcitrant, devient captif de l’événement qui l’assigne à un « ici et maintenant ». La résonance immédiate entre le rythme du Module et les dynamiques virales qui entament nos libertés nous invite à réinterroger notre inscription temporelle. Un questionnement qui s’est imposé à l’artiste, mais qui concerne plus largement nos existences singulières. 
Pour Medhi Cibille, il ne s’agit pas tant d’une aspiration à la lenteur que d’une manière de faire sienne l’énergie du mouvement. Composer avec une frénésie, en ayant conscience qu’elle n’est ni nécessaire, ni productive, et distinguer l’élan sublime de la fureur, l’effervescence de l’aliénation.

SANS TITRE, 2019
Acrylique et techniques mixtes sur toile
100 x 100 cm

SANS TITRE, 2019
Acrylique et techniques mixtes sur toile
100 x 100 cm

Depuis ses débuts dans l’art urbain, l’œuvre de Medhi Cibille s’est déployée sur différents matériaux. L’acmé de la bombe est sans doute à situer dans la fresque monumentale réalisée à Marseille. Le travail en atelier, ouverture vers la sculpture, amorce une évolution qui s’affirme à la faveur de cette épreuve collective inouïe, occasion de penser un repositionnement vers l’épure, vers un travail plus abouti et marqueur de sens. Une modulation, peut-être ? Du Module engrenage, renouer avec le sens originel de mesure, de mélodie. Ce printemps 2020, nous sommes passés du bruit assourdissant à un étrange silence. Le temps est venu de poser ses propres notes sur la partition. 

MONUMENTA DES QUARTIERS DU NORD – Autoroute Rocade L2, Marseille 14e, 2017 > 2019 
Fresque acrylique
Surface totale : 4000 m2

Réseaux sociaux de Mehdi Cibille (instagram) @LeModuleDeZeer

Précédent

Ouvrir un chat
Besoin d'aide ?
Bonjour, comment pouvons-nous vous aider ?